La déviation

, par  jack, Jacques Bouthier , popularité : 17%

La déviation La déviation est un outil tactique particulier car il est basé sur un sacrifice ou un échange forçant l’adversaire à se déplacer et à délaisser la protection d’une case pour subir une perte matérielle ou pire, la perte de la partie.

Dans cette position, il existe deux types de déviation : 1. La première consiste à gagner la Dame noire en forçant la Tour noire à quitter la colonne c (déviation) et la protection de sa Dame. La Tour blanche vient en d8 et donne un échec au Roi noir. Celui-ci ne pouvant bouger, la Tour noire est forcée de capturer la Tour blanche. Au coup suivant, la Dame blanche capture la Dame noire désormais sans protection. 2. La deuxième déviation est la plus forte car elle consiste à forcer les Noirs à abandonner la rangée 8. La Dame blanche capture la Dame noire protégée par la Tour noire. Si la Tour noire reprend la Dame blanche (déviation) alors la Tour blanche vient en d8 faire échec et mat au Roi noir.
Dans cette position, le Cavalier blanc capture le Cavalier noir pour attirer la Tour noire devant reprendre le Cavalier blanc. Si la Tour noire quitte la huitième rangée, la Tour blanche en profite pour asséner un échec et mat au Roi noir sur la case c8. Evidemment, le piège est facile à éviter mais les Noirs ne pouvant reprendre le Cavalier blanc ont perdu une pièce dans la manoeuvre.

La défense sur une déviation Il n’existe pas vraiment de défense contre une déviation. Il faut uniquement bien comprendre l’attaque de l’adversaire et tenter de perdre le minimum de matériel en cas d’échange forcé.

Navigation

AgendaTous les événements

août 2018 :

Rien pour ce mois

juillet 2018 | septembre 2018

Base de données d'échecs