Le Mat d’Andersen

, par Jacques Bouthier

Le Mat d’Andersen Le nom provient de la splendide partie Andersen - Zukertort, Barmen 1869 dans laquelle les blancs ont sacrifié successivement Dame et Fou pour mater.Ce mat comprend un sacrifice en h7 pour ouvrir la colonne h suivi de l’échec et mat en h8. |
Il existe des circonstances favorables à ce type de combinaison :

  1. Quand les Blancs ont les Fous de ’Horwitz’qui pilonnent les diagonales b1-h7 et a1-h8
  2. Que les noirs n’ont pas de pion en g7 ou g6 pour se défendre.
  3. Quand les Blancs ont un pion en g7, juste devant le Roi noir.