L’échec à la découverte

, par  jack, Jacques Bouthier , popularité : 31%
L’échec à la découverte L’échec à la découverte est un instrument de la famille de la batterie. L’échec à la découverte offre la possibilité de jouer deux coups en un seul. Une pièce se déplace en menant sa propre attaque et découvre une seconde pièce qui met en échec le Roi adverse. Cette combinaison peut être inversée avec le déplacement d’une pièce qui fait échec en découvrant une seconde pièce qui attaque en toute impunité. Vous l’aurez remarqué, un échec à la découverte utilise l’outil tactique précédent : la batterie. La différence essentielle étant l’attaque sur le Roi qui rend cet outil encore plus fort.
Le Fou blanc peut capturer le Cavalier noir sans être pris par la Tour noire. En effet, en se déplaçant, le Fou blanc découvre la Tour blanche qui provoque un échec au Roi noir. Après le déplacement du Roi noir, le Fou blanc pourra se retirer de l’attaque de la Tour noire.
Cette position est thématique : Le Fou blanc capture le pion h7 en donnant échec au Roi noir tout en découvrant la Tour blanche qui capturera la Dame noire au coup suivant.
La défense sur un échec à la découverte Il existe quelques défenses contre un échec à la découverte.
1. l’interception Le Fou blanc attaque le Cavalier noir en b3 ou e4 tout en découvrant la Tour blanche qui assène un échec au Roi noir. Au coup suivant, le Fou blanc pourra capturer le Cavalier noir. Mais celui-ci peut s’échapper de l’attaque du Fou blanc tout en parant l’échec de la Tour blanche en se déplaçant sur la case c7.
2. la contre menace La contre menace permet de récupérer une pièce en contre partie de celle qui va être perdue par l’échec à la découverte. Ici, le Cavalier blanc b3 se déplace en c5 et découvre le Fou en a2 qui fait échec au Roi noir. Le Cavalier blanc va pouvoir capturer le Cavalier noir en b7 sans défense. Mais le Roi noir en échec se déplace en g7 (ou f8) et découvre son Fou noir en g8 qui attaque le Fou blanc. Les deux pièces de chaque camp sont donc en prises. Si les Blancs capturent le Cavalier en b7, les Noirs capturent le Fou en a2. Et si les Blancs prennent le Fou en g8, les Noirs s’emparent du Cavalier en c5.
3. l’échec intermédiaire Le Cavalier blanc va en a5 pour attaquer la Dame noire et découvre le Fou en a2 provoquant un échec à la découverte. Ainsi, le Cavalier blanc va capturer la Dame avant qu’elle ne s’en aille pendant que les Noirs cherchent à se protéger de l’échec. Heureusement pour les Noirs, le Roi noir, en bougeant pour s’extraire de l’échec, découvre également la Tour noire en e8 qui assène un échec au Roi Blanc. Après la protection du Roi blanc, les Noirs pourront retirer leur Dame de l’attaque du Cavalier blanc.

Navigation

AgendaTous les événements

avril 2018 :

Rien pour ce mois

mars 2018 | mai 2018

Base de données d'échecs