L’échec double

, par  jack, Jacques Bouthier , popularité : 45%
L’échec double L’échec double est un instrument de la famille de la batterie Comme l’échec à la découverte, l’échec double offre la possibilité de jouer deux coups en un seul. Cette fois-ci, la première pièce qui découvre une seconde pièce faisant échec au Roi assène également un échec au Roi. Le Roi est donc pris sous le feu de deux échecs simultanés. Il n’existe qu’une seule parade : le déplacement du Roi. La force de cet outil tactique est qu’il oblige le Roi adverse a se déplacer. De plus, les deux pièces donnant l’échec au Roi jouissent d’une immunité implacable. En effet, on ne peut pas les capturer ensemble en un coup !!!
Le Fou blanc se positionne sur la case g6 et assène un échec au Roi noir. En se déplaçant, le Fou blanc découvre la Tour blanche qui provoque un second échec au Roi noir. Le Fou blanc et la Tour blanche peuvent être capturés par la Dame noire. Mais comme l’attaque est double, la Dame noir ne peut capturer les deux pièces en un coup. Le Roi noir est obligé de se retirer de l’attaque conjuguées de la Tour noire et du Fou blanc. Dans cet exemple, le Fou blanc attaque en fourchette le Roi et la Dame noire. Attaqué deux fois, le Roi noir est obligé de se déplacer et le Fou blanc capturera la Dame noire au coup suivant.
La défense sur un échec double ? Il n’existe aucune défense contre un échec double car le Roi est obligé de se déplacer.

Navigation

AgendaTous les événements

février 2018 :

Rien pour ce mois

janvier 2018 | mars 2018

Base de données d'échecs