L’interception

, par  jack, Jacques Bouthier , popularité : 45%
L’interception L’interception est un outil tactique qui permet d’obstruer des lignes nécessaires à la défense de l’adversaire.
Le diagramme ci-contre montre un pion blanc qui s’avance vers la case de promotion en e8. L’inconvénient pour les Blancs est que la Tour noire va bientôt se placer sur la case e3 et empêcher la marche en avant du pion. La seule solution pour les Blancs est de trouver une tactique pour boucher la colonne e à la Tour noire. Les Blancs jouent donc leur Tour en e5 et protège leur pion d’une attaque verticale de la Tour noire. La Tour blanche étant en prise, le Roi noir la capture. Mais en prenant la Tour blanche, le Roi noir obstrue la colonne e et gène l’action de la Tour noire. Au coup suivant, le pion avance en e7 et rien ne peut plus l’empêcher d’accéder à la case e8 et de devenir une puissante Dame blanche.
Dans cet exemple, le Cavalier noir est protégé par sa Dame contre l’attaque directe de la Dame blanche. Les Blancs doivent intercepter la ligne de défense des Noirs et couper la protection du Cavalier. Le Fou blanc vient en d5 en donnant un échec au Roi noir. Sur cette case, le Fou blanc obstrue la colonne d et la Dame noire ne peut plus défendre son Cavalier. Au prochain coup, les Blancs capturent le Cavalier noir sans défense.
La défense sur une interception Comme l’interception n’est pas une arme d’attaque mais plutôt un outil tactique, il n’existe pas vraiment de défense particulière.

Navigation

AgendaTous les événements

février 2018 :

Rien pour ce mois

janvier 2018 | mars 2018

Base de données d'échecs